Noël désastreux, mariage heureux !

Un livre que j’ai vraiment beaucoup attendu cette année c’est celui. D’avance je vous pr.sente mes excuses, cet avis littéraire aurait en fait dû être un épisode de podcast mais par manque de temps me voilà aujourd’hui en train de rédiger cet article !

Donc comme je vous disais j’ai beaucoup attendu ce livre notamment parce que je m’identifie énormément à l’autrice pour des raisons que j’ai dévoilé il y a de cela quelques temps déjà !

Pas beaucoup d’options lorsque vous attendez patiemment soit il est à la hauteur de vos attentes, soit c’est un bide complet et après avoir refermé votre lecture, vous restez des heures l’air hagard à regarder dans le vide en vous demandant ce qui a bien pu flopper.

Avec Noël désastreux, mariage heureux, que j’ai attendu pendant approximativement un an, c’était mal parti.

Généralement dans les romances enemies-to-lover, il y a au moins un personnage auquel vous allez vous identifier, avoir de l’empathie pour lui et vous imaginez à sa place. Ici ce n’est pas le cas. J’ai toruv. les deux perso franchement antipathiques ! Aussi imbuvables l’un que l’autre.

Heureusement par la suite ça va mieux, et j’ai pu profiter de l’ambiance familiale et conviviale que fédère le livre. Les petites taquineries entre frères et soeurs font l’affaire, et la romance prend place tranquillement.

Et sur l’échelle de Noël ?

C’est un 7/10 facile. On a de la neige, beaucoup de fromage fondue et ne prime de ça un mariage. En ce qui concerne la couverture, elle est rouge avec des bonhommes de neige et des sapins. Très christmassy donc je mettrai un bon 9 !

J’espère que cet avis vous aura plu, je vous mets le résumé complet juste en dessous et je vous dis à demain !

Résumé : Noël sera peut-être raté… mais au moins il sera pimenté !

Cat le savait : passer Noël dans les Pyrénées pour préparer le mariage de la mère de Maxime, son meilleur ami, promettait des vacances chaotiques. Son rôle de témoin l’occupe déjà à plein temps, et voilà qu’elle doit en plus garder les trois petits monstres de Maxime en attendant que ce dernier revienne de New York. Mieux encore : elle est obligée de se coltiner Gaspard, l’un de ses amis, un mec coincé, rabat-joie et psychorigide. Et ça, c’est la goutte de lait qui fait déborder le chocolat chaud ! Le pire, c’est qu’elle arrive encore à le trouver canon avec son petit air de Lenny Kravitz. Après tout, quitte à passer un séjour en enfer, pourquoi ne pas en profiter pour apprécier la chute de son joli fessier sur les pistes de ski…

Un avis sur « Noël désastreux, mariage heureux ! »

Répondre à Grâce Minlibé Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s