Des Fleurs Pour Algernon

Si vous avez lu ma chronique récente sur Everything Everything de Nicola Yoon, [haha je ne l’ai en fin de compte, jamais publié ☺️] vous comprendrez pourquoi j’ai lu tout de suite après Des Fleurs pour Algernon.

Grosse appréhension lorsque j’ai commencé ce livre car les romans de science-fiction ne sont habituellement pas mon genre. Pourtant DFPA est une petite pépite tant sur le contenu du livre, l’histoire, l’intrigue que sur la façon dont il est écrit. Tout est merveilleusement bien pensé dans ce roman et l’auteur n’a laissé aucune marge d’erreur.

 Des Fleurs pour Algernon raconte l’histoire d’un homme de 32 ans, Charlie Gordon, qui souffre d’un retard mental. Il est approché un jour par deux médecins qui lui promettent de devenir intelligent. Alors oui Charlie a peut-être un retard mental mais il comprend qu’il n’est pas comme les autres. Il accepte l’offre des deux médecins et c’est là que commence l’aventure.

Assez complexe et en même temps très accessible (sans doute car il est écrit sous forme de journal). Tout est fait pour qu’on soit happé directement dans l’histoire.

Au cours de cette aventure Charlie change, il change sa façon de voir les choses, son comportement avec les gens, sa manière d’être même est radicalement différente. Certaines choses ont un prix, l’intelligence également. À travers cette histoire fictive, l’auteur nous livre une critique acerbe mais juste du genre humain, de la société et de l’entendement. La figure de la femme y est aussi abordée de manière plurielle bien que très stéréotypé et arriéré à mon goût. 

DFPA est un roman qui, bien qu’il a été publié il y a 60 ans de cela, reste intemporel. 

Si vous avez l’occasion de lire ce roman un jour, allez-y ! C’est l’une des rares fois où j’ai pu lire un roman avec un personnage avec un retard mental. Je trouve que ce genre de publication est encore assez rare dans l’édition actuelle. Est-ce que ça vous en lisez souvent ? Et si oui partagez-moi les titres 😀

Dernières nouvelles du blog

(Le problème du) Festival du livre de Paris

Le Salon du livre de Paris qui a habituellement lieu en Mars, change de nom et devient le Festival du Livre de Paris. Pour ma part il y a bien longtemps que j’ai arrêté d’aller au salon du livre parce que je trouvais que ça devenait n’importe quoi. Mais alors laissez-moi vous dire que le…

Lire la suite

À la recherche d’hier- Solim K.D

Combien de chances sur mille a-t-on de rencontrer une personne qui porte le même prénom et le même nom que soi ? Lorsqu’ Esmée Koffi découvre sur les réseaux sociaux une jeune femme qui se prénomme comme elle, son étonnement est grand. D’autant plus que leur patronyme également est identique…Il semble pourtant que là s’arrêtent…

Lire la suite

Un avis sur « Des Fleurs Pour Algernon »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s