[Calendrier de l’avent] Jour 6 : De L’espoir pour Noël

À ma grande surprise on part sur une belle histoire familiale avec ce roman. Au début j’avoue avoir eu un peu peur parce que le personnage principal est une adolescente et j’étais vraiment pas d’humeur pour lire du jeunes adultes. Mais pour mon plus grand ravissement la situation s’est très vite tempéré car l’autrice, Emma Dos Santos, alterne les points de vue entre la fille… et la mère.

En général, ce qui se fait beaucoup dans la littérature nouvelle génération c’est qu’on a deux points de vue : celui de la fille et celui de son amoureux. C’est notamment le cas dans After et dans Quand Dimple rencontre Rishi (super roman au passage) ! Bref j’ai pensé à une bête romance adolescente mais non ! C’est la maman qui a la deuxième voix !

Elles s’appellent entre elles les Baldwin Girls et galèrent toutes les deux en amour. Alors elles vont lui courir après.

La maman, Adelia tient un café en plein New-York, café où elle rencontre quotidiennement des tas de gens, et où deux hommes vont particulièrement lui taper dans l’oeil. Sa fille quant à elle, se retrouve obligée de faire du tutorat pour un mec de son lycée. Mais pas n’importe lequel. Le plus antipathique et les plus dangereux. Celui qu’on évite et à qui on n’adresse pas la parole parce qu’il fait peur. Mais souvenez-vous bien de ce que je vous ai dit sur les tropes en romances et notamment sur le fameux « on est coincés ensemble on n’a pas le choix« , et vous verrez bien vite où l’intrigue nous mène.

C’est un roman très simple, très court puisqu’il fait moins de deux-cents pages mais alors ! Je vous jure. Il y a un retournement de situation dans le livre auquel je ne m’attendais pas et je me trouve vraiment bête de ne pas y a voir pensé plutôt tellement les choses étaient évidentes !

Cette chronique commençant à devenir vraiment longue, allons aux point essentiels. Ce roman mérite un bon 8/10 sur l’échelle de Noël. On a pléthore de chocolat chaud, du froid, de la neige et de l’amour. On est donc sur une vraie histoire de Noël.

Et pour le coup la couverture mérite un 9.5/10. Sucre d’orge, coeur, et sapin de noël. Félicitations aux autrices, le thème est largement respecté ! Avant de partir n’oublie pas de t’abonner !

Recevez de nouvelles recettes dans votre boîte de réception.

Et de faire un tour sur mes autres articles, écrits comme audio 😉

Dernières nouvelles du blog

Comment décrire un personnage noir ?

<p class="has-drop-cap has-text-align-justify has-text-color" style="color:#333333" value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80">Celui-là c'est pour mes amis écrivains ! Je vois régulièrement passer cette question, provenant en totalité de personnes non-noires. <strong><span class="has-inline-color has-dark-blue-color">Comment décrire un personnage de fiction noir ? </span></strong>Quels mots utiliser afin de ne pas discriminer et ne pas être offensant ? Est-ce que c'estLire la suite « Comment décrire un personnage noir ? »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s