(Le problème du) Festival du livre de Paris

Le Salon du livre de Paris qui a habituellement lieu en Mars, change de nom et devient le Festival du Livre de Paris.

Pour ma part il y a bien longtemps que j’ai arrêté d’aller au salon du livre parce que je trouvais que ça devenait n’importe quoi. Mais alors laissez-moi vous dire que le Festival du Livre est complètement parti en vrille cette année ! On part donc sur un petit récapitulatif de pourquoi vous ne devriez pas aller au Salon Festival du livre cette année !

Pour changer et depuis quelques années vous ne pouvez pas venir avec votre propre livre et le faire dédicacer, on, vous devez RACHETER un exemplaire et faire dédicacé celui-ci.

– Le problème des dédicaces

Puisqu’on parle d’achat, c’est aussi devenu plus compliqué ! Avant si vous tombiez sur un livre que vous aimiez, vous sortiez la monnaie et puis vous aviez votre livre. Cette année si vous voulez acquérir un livre, vous devrez naviguer jusqu’à la librairie centrale (la caisse en gros) et repartir sur un autre stand. Soyons sérieux deux minutes. Cela veut probablement dire que vous allez faire la queue au stand (vu leur petitesse) et refaire la queue à la caisse centralisée puisque c’est ce que TOUT LE MONDE VA FAIRE !

– Le problème des stands

Les stands . Il y a un gros problème avec les stands cette année car ils sont hors de prix (et j’entends encore plus que d’habitude). O part dur du 10 000 euros pour le plus petit stand (5m²) et en plus de ça leur stock est limité. Ce qui veut dire que si une petite ME parvient à payer le prix exorbitant du stand elle ne pourra pas le rentabiliser parce qu’elle aura fini ses ventes à 12 h et n’aura plus de stock. Compliqué hein !

– Le problème du chrono !

Et last but not least : le temps de passage dans le Festival est chronométré ! Je cite : « Si vous avez acheté un billet matin, vous ne pourrez pas rester jusque dans l’après-midi !

Donc comme je le disais je n’y vais plus depuis des années mais franchement vu l’organisation je ne vous encourage pas non plus à y aller. Les grandes maisons d’éditions sont peut-être gagnantes mais les plus petites n’auront pas la visibilité méritée et c’est vraiment dommage !

Dernières nouvelles du blog

Vox eorum, que se passe-t-il ?

Souvenez-vous, je vous en parlais ici : Vox eorum, une nouvelle maison d’édition indépendante qui se veut avant-gardiste. Voici leurs revendications : C’était en novembre 2021. Depuis presque un an plus tard, que se passe-t-il ? Où en est la maison d’édition qui se veut plus diverse dans ses parutions ? Revenons un peu enLire la suite « Vox eorum, que se passe-t-il ? »

Attracted to you

Hello Friends ! Je vais essayer d’être concise car je sais que vous détestez les blablas en début d’épisode mais un petit mot s’avère nécessaire pour vous mettre dans le contexte. Je sais que c’est un peu inhabituel, et cela étant dit, je sais aussi que je suis une très mauvaise actrice. Mais si vousLire la suite « Attracted to you »

Legendborn ou le problème problématique des couvertures en France

Si vous suivez de près la communauté livresque sur les réseaux, vous n’avez pas pu passer à côté. La ME J’ai Lu à décider de traduire et publier le roman de fantasy Legendborn (écrit par Tracy Deonn). Il retrace l’histoire d’une adolescente de 16 ans, Bree Matthews. Il se passe des choses un peu suspecteLire la suite « Legendborn ou le problème problématique des couvertures en France »

Abonne-toi pour plus de contenus similaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s