[AUDIO] Table Ronde : La Black romance

Nouveau format qui vient de voir le jour sur le podcast. J’aimerais qu’on parle plus en profondeur et qu’on analyse plus le monde littéraire, ensemble. Pour ce premier sujet, on va parler d’un sujet qui me tient particulièrement à coeur : la romance.

Si vous aussi vous avez du mal à trouver de la diversité sur les étagères de votre librairie préférée, ou si vous n’avez jamais trouvé une héroïne de roman qui vous ressemble, : alors et épisode est fait pour vous !

Table ronde : La Blackromance Grande Lectrice


Vous pouvez bien évidemment retrouver les titres mentionnés sur Amazon.

Les Titres de Solim K.D

Les titres de Suzanne Nsilulu

Questions soulevées dans cet épisode :

  1. Y a-t-il un manque de diversité dans la romance francophone aujourd’hui ?
  2. La romance est-elle un sous-genre ?
  3. Laisse-t-on la place aux hommes dans la romance ?

Si tu veux lire plus d’articles, c’est par ici :

Dernières nouvelles du blog

2 commentaires sur « [AUDIO] Table Ronde : La Black romance »

  1. Bonjour,
    Le sujet n’a pas été assez nourrit.
    En absence d’études spécifiques et chiffrée sur le sujet, il est impossible de vraiment discuter de l’impacte de la romance sans être sur des impressions. Autant zapper cet aspect.
    Il est à noter, que les gens lisent bien plus qu’il ne sont susceptible d’acheter des ouvrages. Il y a de l’échange, du partage (cf la nouvelle « Dealer » de Hemley Boum dans l’anthologie Volcaniques. Une anthologie du plaisir)
    Pour l’éventuel lecteur, il aurait été plus intéressant d’avoir des retours sur les lecture passés et présent des invités, leurs écrits. Quelques exemples de questions:
    – Titre du premier ouvrage du genre lu, et le contexte de cette découverte (achat en librairie, récupération sur une étagère familiale…)
    – Titre du genre qui les a le plus marqué
    – Leurs tropes / schémas scénaristiques préférés et honnis
    – Les noms d’auteur
    – Les exigences du genre
    – Les spécificités de leurs ouvrages par rapport à ceux plébiscités par les maison d’éditions occidentales
    – Considérant que nombreux sont ceux qui baignent dans une culture plurilingue, l’impact de la langue d’expression sur leur façon d’écrire
    – Les thématiques sulfureuses trop peu traité…
    Les télénovelas, semble être un caricature mais c’est la version visuelle de bien des romances. c’est aussi le cas de bien de film de l’univers Bollywood.
    Il me semble qu’il n’est pas fait référence aux ouvrages de la collection Adora ( https://www.afrolivresque.com/la-collection-adoras-une-success-story-africaine/ )
    Les romances ne sont pas toutes de simple escapades douces, certains récits peuvent se révéler rude.
    Bien évidement , le cahier des charge exigent une fin heureuse, mais entre temps il y avoir des intrigues affligeantes.
    Bonne continuation!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s